Capture d’écran 2018-11-14 à 09.24.06

Yakshi est le diminutif de Yakshini, nom donné à des divinités féminines, esprits de la Terre, considérées comme un symbole de fertilité dans l’Hindouisme, le Bouddhisme et le Jainisme.

De formes voluptueuses, elles cherchent les trésors cachés sous la Terre et peuvent par effleurement faire pousser des fruits aux arbres.

Elles sont également associées au Dieu de la santé Kubera. Avec leurs pendants masculins, les Yakshas, elles font partie des esprits bienveillants ayant entouré Bouddha lorsqu’il atteignit l’éveil sous l’arbre de la Bodhi .

YAKSHI Compagnie a pour but de monter des spectacles ouverts sur la poésie quelle qu’en soit la forme, dans une volonté de partage social. Poser des questions et inclure le spectateur dans une réflexion plutôt que d’affirmer l’interprétation d’une œuvre est la ligne motrice.

Travail toujours en mouvement où les acteurs sont aussi actifs que les personnes qui les observent, s’accordant cependant à la discipline de la forme, l’esthétique comme exigence poétique et structurelle.

L’acteur est au centre, en prisme à la transparence fluide pour que coule la parole, eau calme ou torrent.

L’émotion surgit de l’instant.

Le masque, la musique, la corporalité et le rythme sont les outils essentiels de cette recherche avec en point de mire la vibration commune entre la scène et la salle. Dans l’espérance de faire naître un élan collectif en fin de représentation.

Donner un souffle aux cœurs des auditeurs plutôt que s’attribuer des faveurs : ambition épineuse et non sans risque où cependant chacun peut apprendre de l’autre, dans la fragilité d’une main ouverte.